Home  ->   Actualités  ->   News

La fierté non dissimulée du président Fritz Herren

Le président Fritz Herren donnant<br>lecture de son rapport.
Le président Fritz Herren donnant
lecture de son rapport.

12.03.2018 - Arrivé au terme de sa première année de présidence de la SCFT (Société cantonale des tireurs fribourgeois), Fritz Herren a ouvert de manière joyeuse et dithyrambique les 138es assises ordinaires de son association tenues à Plasselb.

«Nos juniors en premier lieu, tous les âges confondus, nous montrent la voie en atteignant les meilleurs classements dans presque toutes les disciplines liées aux compétitions au fusil à 300 mètres et au pistolet». Il suffit pour cela de se référer aux médailles européennes de Gilles Dufaux et des «rafles» dont on a fait preuve la relève en 2017 sur les scènes romandes et suisses aussi bien sur le plan individuel que par groupes. Chef de la division formation, Jean-Marc Bielmann était toujours aux anges. «Je ne trouve pas de superlatifs ni de comparatifs pour décrire la richesse de ces résultats. Ce sont là l'œuvre des chefs des jeunes tireurs et des moniteurs et monitrices, ces chevilles ouvrières travaillant dans nos sociétés et nos fédérations de districts».

En outre, comme l'a précisé Fritz Etter : «Pour permettre à tous ces jeunes de s'adonner pleinement au tir de match, l'accent mis par le groupe de travail «relève» pour mettre sur pied plusieurs cours d'initiation dans tout le canton, ainsi que des possibilités de participer à des entraînements particuliers, afin d'aller se mesurer dans des compétitions cantonales et nationales, n'est pas étranger à cela et doit avoir un suivi et être exploité pour le recrutement».

Fritz Bracher, membre du comité depuis 2010, a demandé à être relevé de son poste pour des raisons de maladie. Eu égard à tout ce qu'il a entrepris en tant que responsable du pistolet et de traducteur et en pensées avec lui, il a été élevé au rang de membre d'honneur de la SCTF. Pour le remplacer, les 281 délégués des sociétés, sur les 319 personnes présentes, ont élu à l'unanimité Roland Bouquet (50 ans) de Guin. C'est aussi sans discussion que, après avoir écouté le trésorier Fabien Thürler, que les comptes (bénéfice de 1'500 francs), le budget équilibré pour 2018 et les cotisations restant inchangées ont été acceptés.

Président d'honneur de la SCTF, Ruedi Vonlanthen est monté en chaire pour dire où en était la préparation du 30e Tir cantonal fribourgeois qui aura lieu à fin juin et juillet 2019 en Singine (9 emplacements de tir et une centrale névralgique à la patinoire de Guin), un rendez-vous attendu par les tireurs, pas seulement ceux du canton.

D'autre part, un sujet brûlant anime actuellement les débats : la loi sur les armes selon la nouvelle directive que veut imposer l'Union européenne. Le point de vue de la SCTF est le suivant : «Les dispositions en vigueur de la loi suisse sur les armes offrent une sécurité suffisante pour l'acquisition et l'utilisation des armes à feu. Les suggestions européennes vont clairement trop loin et sont pour l'instant inacceptables. C'est pourquoi, nous sommes convaincus que les délibérations prochaines au Parlement seront raisonnables et que les efforts déployés à ce jour par les tireurs en termes de sécurité et de responsabilité seront reconnus par le Conseil fédéral». Cette vision est également partagée par Daniel Baumgartner, le chef de l'instruction de l'armée («Il ne faut rien changer concernant les armes militaires. Les conditions actuelles sont sûres et cela nuirait à la philosophie suisse et aux tirs obligatoires»), par Ruedi Meier, le représentant de la Fédération suisse de tir ("Il faut différencier l'arme et son utilisateur»), par le Conseiller d'Etat Georges Godel («Les directives à ce sujet dans notre canton sont bien suffisantes») et par les conseillers nationaux présents dont Christine Bulliard-Marbach s'est faite la porte-parole («Nous vous avons entendus et agirons en conséquence sous la Coupole fédérale»).  (Jean Ansermet)             

Les meilleurs jeunes tireurs en 2017 (Yanik Baeriswyl, Line Perritaz,
Manuel Stähli) accompagnés de leurs "parrains", les présidents d'honneur
de la SCTF (Andréas von Kaenel, Claude Schroeter, Jean-Louis Romanens).

 

ECOMPENSES ET DISTINCTIONS

Médailles de mérite FST (15 ans au moins de fonction dans un comité de société). Frédéric Imhof (Bulle), Félix Kolly (Pont-la-Ville), Beat Waeber (St-Sylvestre)

Récompense pour 12 ans ou plus pour services rendus à l'instruction des jeunes tireurs: Angela Clément (Guin).

6e maîtrise romande en campagne (50 mentions tir obligatoire et tir en campagne) : Emil Buchs (Alterswil), Peter Bürgisser (Alterswil), Linus Egger (St-Antoine), Raphaël Jaquet (Bas-Intyamon), Werner Linder (St-Ours), Roland Liniger (Courlevon), Gabriel Monney (Châbles-Cheyres), Jean Pharisa (Bas-Intyamon), Marius Raemy (Wünnewil-Flamatt), Marcel Remund (Planfayon-Brünisried), André Repond (Charmey), Michel Ruffieux (Charmey).

 

partenaire FST

 

 

Member
Swiss Olympic ISSF
Fédération sportive suisse de tir
Lidostrasse 6
6006 Lucerne
tél.: 041 / 418 00 10
info@swissshooting.ch