Home  ->   Actualités  ->   News

Finale du championnat fribourgeois de groupes au fusil à 300 mètres

Tavel a tou misé pour revenir le numéro un

Le podium de la catégorie A avec, <br>de gauche à droite, en blanc <br>le groupe de Belfaux (2e), en vert <br>le groupe de Charmey (3e) et <br>devant le groupe vainqueur de <br>Tavel avec Héribert Sturny, Gilles <br>Dufaux, Kuno Bertschy, Pierre-Alain <br>Dufaux et Norbert Sturny.
Le podium de la catégorie A avec,
de gauche à droite, en blanc
le groupe de Belfaux (2e), en vert
le groupe de Charmey (3e) et
devant le groupe vainqueur de
Tavel avec Héribert Sturny, Gilles
Dufaux, Kuno Bertschy, Pierre-Alain
Dufaux et Norbert Sturny.

29.05.2018 - Sur les 345 quintettes ayant participé aux tours éliminatoires effectués au niveau des districts, 112 ont été invités à disputer la finale du championnat fribourgeois de groupes de tir au fusil à 300 mètres au stand romontois de la Montagne-de-Lussy. Les conditions étant idéales, les résultats ont été de qualité. Sur le plan de la répartition des honneurs, la palme revient dans l’ordre aux groupes de la Singine (3 médailles: 1 or, 2 argent), du Lac (3 médailles: 1 or, 2 bronze), de la Gruyère (2 médailles: 1 or, 1 bronze) et de la Sarine (1 médaille: 1 argent).

Epreuve reine, le concours réservé aux armes de sport a tenu toutes ses promesses. Privé de titre cantonal depuis 2015, Tavel n’a cette fois-ci pas fait le voyage pour rien. Mobilisant ses meilleurs atouts, il n’a dès lors pas caché ses intentions. Emmené par l’inusable Pierre-Alain Dufaux (meilleur résultat individuel des qualifications et de la finale), il a ainsi marqué cette édition de son empreinte en réalisant 965 points.

Champion sortant, Belfaux a confirmé la qualité de son groupe. Améliorant son total vainqueur de l’an passé de cinq unités, il ne peut dans ce contexte que se réjouir de l’obtention de l’argent. La médaille de bronze a également offert une lutte très intéressante entre deux groupes habitués à jouer les podiums ou des rangs en vue. Au bout du compte, plus homogène que Cordast-Burg-Guschelmuth, Charmey a de nouveau eu l’opportunité de terminer sur le podium lui qui, en 2016, avait conquis le titre.

 

Le podium de la catégorie D avec devant le groupe vainqueur de Gruyères et derrière, de gauche à droite, les groupes de Saint-Ours (2e) et de Wallenried (3e).

 

Ulmiz et Gruyères dominent en armes d’ordonnance

Répartie de manière pas vraiment convaincante dans deux catégories par la Fédération suisse de tir (FST), la compétition populaire réservée aux armes d’ordonnance n’a plus tout à fait l’attrait d’antan. En effet, contrairement à ce qu’on avait remarqué l’année dernière, on note de plus en plus de transferts de la catégorie D vers la E, plus précisément dans les districts de la Singine et du Lac. Et comme cette dernière se révèle moins performante, les résultats s’en sont bien sûr ressentis.

Dans la catégorie des fusils d’assaut 90 et des mousquetons, Liebistorf n’a pas réussi à tenir jusqu’au bout son rôle de favori. En effet, lors de l’épilogue, le coup de mou de l’un des siens n’a pas pu être compensé par les autres membres du groupe malgré les 147 points de Simon Rickli. Le quintette lacois a de la sorte été devancé par Saint-Antoine et surtout par le doré Ulmiz dont on salue l’avènement. Dans la catégorie des fusils d’assaut 57, Gruyères a renoué avec un passé pas si lointain en raflant le titre devant le grandissime favori Saint-Ours et Wallenried qui s’est profilé de façon positive devant les groupes des districts francophones du canton. (Jean Ansermet)

 

Podium de la catégorie E avec devant le groupe victorieux d’Ulmiz et derrière, de gauche à droite, les groupes de Saint-Antoine (2e) et Liebistorf (3e).

 

Le palmarès

Armes de sport (catégorie A). Finale (14 groupes): 1. Tavel (Norbert Sturny 196, Kuno Bertschy 191, Gilles Dufaux 191, Pierre-Alain Dufaux 197, Héribert Sturny 190) 965. 2. Belfaux (Cédric Vannay 190, Yann Grand 196, Christophe Barras 186, Martin Clément 189, Julien Grand 194) 955. 3. Charmey (Martin Maag 188, Laurent Remy 189, Benoît Sottas 192, Julien Remy 190, Bernard Beaud 191) 950. 4. Cordast-Burg-Guschelmuth (Adrian Rappo 184, Thomas Pfister 192, Martin Lüthi 189, Jean-Marc Sciboz 190, Olivier Schaffter 193) 948. 5. Galmiz (Peter Christen 190, Bernhard Bula 187, Niklaus Goetschi 190, Thomas Goetschi 192, Martin Trüssel 188) 947. 6. Gruyères 944. 7. Planfayon-Brünisried 936. 8. Vallon 934. 9. Treyvaux 933. 10. Vuisternens-en-Ogoz 933. 11. Planfayon-Brünisried II 932. 12. Alterswil 930. 13. Châtel-St-Denis 930. 14. Prez-vers-Noréaz 930. Eliminés en demi-finale: 14 groupes. (28 groupes classés).

Armes d’ordonnance (catégorie E – Fass 90, Fass 57-2, mousqueton). Finale (14 groupes): 1. Ulmiz (Peter Stähli 138, Simon Schmied 140, Roland Häfeli 138, Manuel Stähli 139, Yannic Zosso 136) 691. 2. St-Antoine (Josef Vonlanthen 139, Josef Cotting 135, Joseph Auderset 140, Gerold Ruch 137, Linus Egger 136) 687. 3. Liebistorf (Simon Rickli 147, Janick Mischler 128, Peter Helfer 138, Dominik Bucheli 138, Fabrice Bucheli 134) 685. 4. Plasselb I (Gilbert Andrey 137, Guido Andrey 138, Heinz Bielmann 137, Linus Julmy 135, Roger Schafer 134) 681. 5. Salvenach/Jeuss (Andreas Rudin 128, Daniel Benninger 135, Nadia Benninger 140, Stefan Etter 139, Alexandra Blaser 138) 680. 6. Wünnewil/Flamatt 680. 7. Châbles/Cheyres 679. 8. Planfayon/Brünisried I 674. 9. Heitenried 672. 10. Planfayon/Brünisried II 671. 11. Plasselb II 669. 12. Romont 668. 13. Le Crêt 659. 14. Galmiz 650. Eliminés en demi-finale: 22 groupes (36 groupes classés).

Armes d’ordonnance (catégorie D – Fass 57-3). Finale (14 groupes): 1. Gruyères (Jean-Claude Balmer 134, Gilbert Gachet 143, Paul Livett 134, Stéphane Pasquier 142, Xavier Gachet 126) 679. 2. St-Ours (Pascal Chambettaz 139, Guido Jungo 137, Erika Hantzsche 141, Armin Jungo 131, Franz Jungo 130) 678. 3. Wallenried (Roland Liniger 139, Eveline Burri 138, Hansruedi Fuhrer 132, Daniel Maeder 128, Béat Etter 140) 677. 4. La Tour-de-Trême/Le Pâquier (Arnaud Barbey 133, Fabien Gremaud 133, Robert Pugin 140, Paul Ottoz 137, Gérald Pasquier 132) 675. 5. Treyvaux (Richard Clerc 136, David Bonneaux 127, Jean-Pierre Yerly 140, Solange Yerly 133, Olivier Roy 137) 673. 6. Belfaux 673. 7. Vallon 671. 8. Liebistorf 670. 9. Tavel 667. 10. Salvenach/Jeuss II 665. 11. Salvenach/Jeuss I 656. 12. Wünnewil/Flamatt 656. 13. Alterswil 648. 14. Vuisternens-devant-Romont 641. Eliminés en demi-finale: 33 groupes (47 groupes classés).

partenaire FST

 

 

Member
Swiss Olympic ISSF
Fédération sportive suisse de tir
Lidostrasse 6
6006 Lucerne
tél.: 041 / 370 82 06
fax : 041 / 370 57 17
info@swissshooting.ch