Home  ->   Actualités  ->   News

Le match olympique à Jacek Jaszkowski et Daniel Mäder

09.07.2018 - La finale fribourgeoise du match olympique individuel 2018 au fusil à 300 mètres (6 séries de 10 coups en position couchée) a eu lieu dans le stand de la Montagne-de-Lussy. Elle a permis au Broyard Jacek Jaszkowski et au Singinois Daniel Mäder d'étrenner respectivement un titre aux armes d'ordonnance et aux armes de sport. Et comme la participation a été comme l'an passé d'une soixantaine de tireurs, Patrice Sauteur de la SCTF arborait un large sourire au moment de la remise des médailles.

Aux armes d'ordonnance (Fass 57 et 90), le sociétaire de Vallon Jacek Jaszkowski a tout de suite montré de quel bois il allait se chauffer en tirant 98 points lors de sa série initiale. S'il a lâché du lest lors de sa troisième manche (86 pts) et perdu un très court moment le leadership au profit d'un autre Broyard Pierre-André Roche, il a su se ressaisir pour s'offrir la médaille d'or pour sa seconde participation à cette compétition. Derrière lui, Pierre-André Roche lui a mené la vie dure jusqu'à son coup de mou de l'avant-dernière série qui aurait pu de surcroît menacer sa 2e place s'il n'avait pas redresser superbement la situation au finish (96 pts). Dès lors, la médaille de bronze a donné lieu à une jolie lutte de laquelle l'inusable Gruérien Gilbert Gachet est sorti vainqueur.

 

Aux armes de sport (fusil standard), membre de la société de Planfayon, Daniel Mäder a réalisé un programme de belle qualité en présentant une ardoise finale de 587 points, dont une passe parfaite de 100 points. Son départ ne prédisait pas forcément qu'il allait nettement dominer le concours. Mais, montant les tours et faisant preuve d'une régularité en ne perdant pas plus qu'un à trois points lors des manches suivantes sur le maximum, il a imposé sa supériorité à ses rivaux jusqu'à distancer finalement de huit unités son meilleur poursuivant, en l'occurrence son coéquipier de société et vétéran Marcel Dousse. Améliorant d'une longueur son total de l'année passée qui l'avait conduit à la 5e place, ce dernier a donc pu savourer cette fois-ci les joies du podium et l'argent. Sur la troisième marche, on découvre le Sarinois Nicolas Schneider. Celui-ci a réglé au sprint Jean-Claude Pache, la détentrice du titre Corin Marti et évité le retour de Patrice Sauteur grâce à ses 97 points obtenus lors de son ultime passe. (Jean Ansermet)


Les classements

Armes d’ordonnance (60 coups match olympique) : 1. Jacek Jaszkowski (Chevroux/Vallon) 561 (98/96/86/96/92/93). 2. Pierre-André Roche (Corcelles/Domdidier) 558 (92/95/96/93/86/96). 3. Gilbert Gachet (Pringy/Gruyères) 554 (92/89/92/92/96/93). 4. Erich Bertschy (Plasselb) 552 (91/90/91/93/94/93). 5. Georg Raemy (Lac-Noir/Planfayon) 552 (93/93/85/94/95/92). 6. Jean-Claude Pache (Pont-la-Ville/Treyvaux) 552 (92/91/91/95/92/91). 7. Jean-Pierre Barras (Belfaux) 550. 8. François Carballet (Arconciel) 550. 9. Michel Schorro (La Corbaz) 548. 10. Gilbert Andrey (Plasselb) 546. (25 classés).

Armes de sport (60 coups match olympique): 1. Daniel Mäder (Sangernboden/Planfayon) 587 (95/97/100/98/99/98). 2. Marcel Dousse (Oberschrot/Planfayon) 579 (96/97/97/95/97/97). 3. Nicolas Schneider (Autigny/Giblana) 578 (97/97/97/97/93/97). 4. Jean-Claude Pache (Pont-la-Ville) 578 (95/94/98/97/98/96). 5. Corin Marti (Planfayon) 578 (96/97/96/99/95/95). 6. Patrice Sauteur (Arconciel) 577. 7. Julien Remy (Prez-vers-Siviriez) 576. 8. Héribert Sturny (Tavel) 575. 9. Andreas Leuthardt (St-Ours) 575. 10. André Gothuey (Epagny) 574. (34 classés).

partenaire FST

 

 

Member
Swiss Olympic ISSF
Fédération sportive suisse de tir
Lidostrasse 6
6006 Lucerne
tél.: 041 / 370 82 06
fax : 041 / 370 57 17
info@swissshooting.ch