Home  ->   Actualités  ->   News

Finale du championnat Suisse de groupe pistolet 25m

Lausanne se trouve devant le «Grand Slam»

Les gagnants de Lausanne (de gauche): <br>Michael Witschi, Cédric Grisoni, <br>Alvaro Garcia, Gérald Hippias et <br>le chef d’équipe François Barrat.
Les gagnants de Lausanne (de gauche):
Michael Witschi, Cédric Grisoni,
Alvaro Garcia, Gérald Hippias et
le chef d’équipe François Barrat.

01.09.2018 - Lausanne Les Carabiniers gagne le titre de champion Suisse de groupe pistolet 25m devant Genève Arquebuse I et Malters II. Les Vaudois remportent ainsi après le triomphe au pistolet à air comprimé déjà le deuxième titre cette saison.

 

 

Résultats

 

C’était un «finish» captivant, qui s’est déroulé dans le cadre de la finale du championnat Suisse de groupe 25m. Finalement, Lausanne a eu le dessus. Le criminologue Cédric Grisoni - âgé de 27 ans, l’ingénieur Alvaro Garcia – âgé de 31 ans, le polymécanicien Gérald Hippias – âgé de 43 ans et le banquier Michael Witschi – âge de 44 ans ont « finalement » obtenu un seul point (1139 contre 1138) de plus que leurs collègues de la Romandie, Genève Arquebuse. « On se réjouit bien sur de la victoire contre Genève. Mais nous ne sommes pas de rivales dans le sens négatif », explique le chef d’équipe de Lausanne, François Barrat. «Au contraire. Nous gardons de bonnes relations entre nous et nous nous encourageons mutuellement. » La force de son équipe se trouve dans la sérénité. « Tous les quatre sont sur un niveau semblable. Nous n’avons ni quelqu’un qui tire super haut, ni quelqu’un qui tire très bas. » C’est la base pour une bonne compétition. Et une qui est captivante …

 

L’année dernière manqué de peu

Encore il y a une année les Lausannois ont manqué la finale d’un point comme onzièmes. Ceci, après qu’ils ont dû amener un collègue, dont le visage a bleui, à l’hôpital. Le changement d’équipe a montré son impact. Autant plus beau le triomphe actuel. « Nous avons vraiment une super année », dit Barrat. En effet. Après la victoire à la finale du CG 10m au pistolet à air comprimé, maintenant le triomphe à 25m. Nota bene avec la même équipe. En octobre il y aura encore la finale sur la distance de 50m. Si les Vaudois frappent à nouveau, ils s’assurent quasiment le « Grand Slam » helvétique au pistolet. Au tennis c’est quand un joueur remporte les quatre tournois Grand Slam de l’année. « Je ne sais pas si c’est déjà arrivé une fois », dit Barrat. Mais jusqu’à ce moment, il y encore du travail. « Mais cela sera un beau but. ».

 

Les gagnants de médailles (de gauche): Genève Arquebuse, Lausanne et Malters 2.

Et encore seulement d’un point

Le défendeur du titre Teufen a dominé cette année tous les tours préliminaires et a également obtenu ensemble avec Malters le meilleur résultat à la demi-finale. Mais Stefan Fuchs a encaissé un zéro à la finale au feu vitesse. Inexplicable pour le tireur concerné. Evidemment, le jury a trouvé que quatre coups sur la cible. Le tireur aurait dû prouver que le cinquième a également atteint le but. « Comment puis-je le faire?», ainsi la consternation de Fuchs. Ainsi il restait seulement le 7e rang pour le Appenzellois. L’année prochaine il y aura encore une finale.

Un duel explosif s’est développé également dans le combat pour le 3e rang. Et c’était interne au club. Malters 2 a finalement gardé le dessus par rapport à la première équipe des Lucernois et également d’un point (1135 contre 1134). C’était une finale des décisions de justesse.

 

L’équipe surprise de Zunzgen (de gauche): Joachim Erhardt, Joel Kym, Tanja Spiess et Adrian Schaub

 

Zunzgen surprenant

Un spectacle très cool a également livré la jeune équipe de Zunzgen-Tenniken. Les deux apprentis Joel Kym (17) – roi du tir U21 à la fête fédérale 2015 – et Adrian Schaub (20) – tous deux membres du cadre de la relève, ainsi que le concierge Joachim Erhardt, âgé de 26 ans et l’employée de bureau Tanja Spiess (25) ont pu avancer jusqu’à la finale étant 23e du tour principal comme remplaçants. C’était possible, car trois équipes ont renoncés à participer à la finale à Thoune. Comme huitièmes de la demi-finale l’équipe de Bâle campagne a atteint à la surprise générale la finale des 10 derniers. Mais là, la jeune équipe a dû apprendre à leurs dépens. Mais : le 10e rang est un excellent résultat. Le pistolet feu vitesse est entrainé dans cette équipe principalement par les deux tireurs de cadre. Joachim Erhardt par exemple dit : « Quand j’ai appris mardi passé que nous faisons partie de la finale, je me suis encore entrainé un peu. » Ben, alors ce reverra l’année prochaine, n’est pas ? « En fait ne voulions plus venir, mais était donnée que ça si bien fonctionné, nous serons à nouveau de la partie », raconte Joel Kym. Et ils seront des finalistes expérimentés. (Michael Schenk)

partenaire FST

 

 

Member
Swiss Olympic ISSF
Fédération sportive suisse de tir
Lidostrasse 6
6006 Lucerne
tél.: 041 / 418 00 10
fax : 041 / 370 57 17
info@swissshooting.ch