Fédération sportive suisse de tir

Liebistorf tient une fois de plus le haut du pavé

En raison de la pandémie, il n'y avait pas eu de finale en 2020. On comprend dès lors l'enthousiasme manifesté l'autre jour par les 108 jeunes présents dans le stand glânois de la Montagne-de-Lussy venus y disputer la finale 2021 du championnat fribourgeois de groupes des jeunes tireurs au fusil à 300 mètres. Par contre, comme d'habitude serait-on tenté d'écrire, cela n'a pas bouleversé le haut de l'affiche puisque Liebistorf s'est de nouveau imposé. C'est derrière que les choses ont évolué.

Des 30 groupes qualifiés, 3 ont fait défection (Châbles-Cheyres, Charmey, Courlevon). Ils n'étaient ainsi que 27 à se presser au portillon. Concernant le titre, le suspense n'a pas duré. Plusieurs fois champion ces dernières années et détenteur du trophée, Liebistorf-Kleinbösingen a tout de suite pris les devants. Respectivement auteurs de chacun 93 points lors de la série initiale, Dylan Schmutz et Nicola Krainer ont donné le ton que Alina Schmutz et Fabrice Hayoz ont parfaitement complété. Du coup, avec un total à mi-parcours de 360 points, ils ont relégué loin derrière tous leurs concurrents. Les plus proches étaient alors les quatuors singinois de Heitenried, St-Sylvestre et Planfayon-Brünisried, lesquels flirtaient avec les 340 points. Précisons encore que le meilleur résultat individuel de cette première série a été l'oeuvre de Kristina Willi de Planfayon-Brünisried.

Le magnifique retour de Porsel
Mais voilà, la vérité d'un tour n'est pas forcément celle du suivant. Si les jeunes de Liebistorf ont assuré (350 points) et de la sorte conforté en toute quiétude leur première place au cours de la seconde manche, les positions ont été redistribuées derrière. Alors que d'aucuns étaient vaincus par la nervosité ou n'ont simplement pas trouvé les ressources pour faire mieux, d'autres ont relevé la tête. Si ce fut malgré tout insuffisant pour St-Ours qui, médaillé d'argent en 2019 et auteur de 350 points, n'a pu revenir qu'au 5e rang. Il sied donc de souligner la régularité payante de Vuisternens-devant-Romont, grâce notamment au coup de pouce de Téo Richoz (94 points et meilleur résultat individuel de la seconde série), qui s'est octroyé une probante médaille de bronze. Toutefois, la palme du jour revient aux Veveysans de Porsel. Un peu en retrait à mi-parcours (333 pts), ils ont rehaussé leurs performances et ont présenté l'addition la plus éloquente de la seconde partie du programme. Grâce à ses 354 points, le quatuor composé de Mateo Aebischer, Arnaud Carrara et des sœurs Natacha et Valentine Thürler a réussi le joli exploit de remonter jusqu'à la deuxième place du podium. (Jean Ansermet)

Le classement
Finale : 1. Liebistorf-Kleinbösingen (Dylan Schmutz, Fabrice Hayoz, Alina Schmutz, Nicola Krainer) 710 (360/350). 2. Porsel (Mateo Aebischer, Arnaud Carrara, Valentine Thürler, Natacha Thürler) 687 (333/354). 3. Vuisternens-devant-Romont (Téo Richoz, Léo Bifrare, Max Bifrare, Jennifer Gendre) 684 (338/346). 4. St-Sylvestre 679 (341/338). 5. St-Ours 670 (320/350). 6. Vuadens 667 (323/344). 7. Planfayon-Brünisried 666 (340/326). 8. Heitenried 665 (343/322). 9. Salvenach-Jeuss 654 (337/317). 10. Cugy (650 (324/326). 11. Liebistorf-Kleinbösingen II 647 (316/331). 12. Belfaux 646 (324/322). 13. Tavel 645 (319/326). 14. Prez-Noréaz 639 (318/321). 15. Châtel-St-Denis 634 ( 324/310). (27 classés).

swiss_olympic_member.png Swisslos_Logo.png Logo_LoRo.jpg STG_ohne_Claim_RGB.jpg