Federazione sportiva svizzera di tiro

Victoire de Corin Marti et de Héribert Andrey

Les Singinois ont fait très fort lors de l'édition 2019 de la finale fribourgeoise du match couché au fusil à 300 mètres en s'appropriant par Corin Marti aux armes de sport et par Héribert Andrey aux armes d'ordonnance les titres en jeu.

Comme d'habitude, cette compétition qui a réuni au total 52 participants a eu lieu dans le stand romontois de la Montagne-de-Lussy et était composée de six séries de dix coups en position couchée.


Une dame a imposé avec autorité sa loi

Aux armes de sport (fusil standard), le détenteur du titre Daniel Mäder de Sangernboden a dû cette fois-ci se satisfaire de la médaille de bronze. Il n'a toutefois pas à être déçu car, se mettant d'entrée dans le rouge en ne comptabilisant que 92 points, il a su se reprendre pour terminer à cinq unités de la championne Corin Marti, membre comme lui de la société de Planfayon, et à une longueur de Roger Siffert de Schmitten. En effet, la bagarre pour les deux places inférieures sur le podium a été très intense et relève du coup la performance de la championne Corin Marti. La régularité affichée tout au long du concours par la représentante de Planfayon a été sa force. Cela lui a permis de remporter pour la seconde fois après 2017 le titre cantonal et d'améliorer son record personnel de quatre points.

 

Un vainqueur qui a pris ses distances

Aux armes d'ordonnance (fusils d'assaut et mousqueton), on a là aussi assisté à un triplé singinois. Même s'il a un peu perdu de sa verve en fin de programme, Héribert Andrey de Saint-Ours a très nettement dominé tous ses rivaux en présentant une ardoise finale de 571 points. Derrière lui, grâce à un bon rush final, Erich Bertschy de Plasselb a pu améliorer son total d'il y a une année de trois points et son classement d'une place pour étrenner une médaille de bronze. Quant à l'argent, il a récompensé Daniel Rappo de Schmitten, recevant là le sésame de sa régularité. (Jean Ansermet)

 

Les classements

Armes de sport (60 coups match olympique): 1. Corin Marti (Planfayon) 584 (98/97/96/97/98/98). 2. Roger Siffert (Schmitten) 579 (98/96/97/95/97/96). 3. Daniel Mäder (Sangernboden) 578 (92/97/99/96/97/97). 4. Bruno Kaeser (Bösingen) 575 (95/97/93/97/96/97). 5. Marcel Dousse (Oberschrot) 570 (98/92/97/90/96/97). 6. André Gothuey (Epagny) 570 (98/93/93/95/94/97). 7. Léonie Sudan (Sorens) 570 (97/96/94/91/98/94). 8. Benoît Sottas (Charmey) 568. 9. Lucas Marti (Châtel-St-Denis) 567. 10. Christophe Yerly (Treyvaux) 566. (28 classés).

Armes d’ordonnance (60 coups match couché) : 1. Héribert Andrey (St-Ours) 571 (95/96/99/95/93/93). 2. Daniel Rappo (Schmitten) 557 (90/95/98/91/92/91). 3. Erich Bertschy (Plasselb) 555 (93/90/87/92/99/94). 4. Stéphane Yerly (Treyvaux) 555 (96/94/89/92/91/93). 5. Otto Riedo (St-Ours) 554 (91/94/88/92/91/98). 6. Georg Raemy (Lac-Noir) 553. 7. Jean-Pierre Barras (Belfaux) 551. 8. Richard Clerc (La Roche) 549. 9. Solange Yerly (Treyvaux) 549. 10.Pierre Mugny (Romont) 546. (24 classés).

photos

K1600_IMG_3576.JPG K1600_IMG_3586.JPG