Fédération sportive suisse de tir

Substances nocives dans le sport de tir

On parle tourjours de dangereuse pollution au plomp dans le sport de tir. La FST a compilé les faits et les études les plus importants.

QUEL EST LE DANGER DE L’EXPOSITION AU PLOMB DANS LE SPORT DE TIR?

Il est incontestable qu’une exposition excessive au plomb constitue un poison pour l’organisme. Les enfants et les adolescents en pleine croissance sont particulièrement menacés, et les femmes enceintes courent un risque accru que l’enfant à naître naisse prématurément et présente des maladies ou des malformations. En général, une exposition élevée au plomb provoque notamment des troubles de la formation des globules rouges. C’est également un fait que du plomb est libéré lors des tirs, plus exactement que des vapeurs de plomb sont libérées lors de la propulsion de la balle. De la poussière de plomb se forme également dans le canon par frottement. Enfin, des particules de plomb se dispersent dans la butte pare-balles lorsque la balle la frappe.

Dans les installations en extérieur, le plomb et divers autres polluants sont répartis naturellement par le mouvement des masses d’air. La concentration des polluants atteint rarement sa teneur critique. Il en va autrement dans les installations en intérieur. Ici, les polluants restent dans l’air pendant des heures ou se déposent sur les murs et les sols. Seul un système de ventilation efficace peut aider au problème. Un tel système est installé dans l’installation de tir en intérieur de l’Office fédéral du sport à Bienne.

Cependant, chaque tireur peut également diminuer la pollution dans le sport de tir en suivant les conseils de santé suivants.

 

CONSEILS DE SANTÉ

Il est possible de diminuer la pollution dans le tir sportif par les mesures de précaution suivantes:

  • Se laver les mains après chaque tir
  • Nettoyer régulièrement l’arme; porter des gants et un masque de protection respiratoire à cet effet
  • Nettoyer régulièrement l’installation de tir (à l’eau pour éviter de soulever des poussières de plomb)
  • Changer de vêtements après le tir
  • Ne pas porter les mains à la bouche
  • Ne pas amener d’aliments non emballés hermétiquement au stand de tir
  • Utiliser des munitions Nontox ou Sintox

La pollution dépend fortement de la munition. Lors du tir à la carabine ou au pistolet à air comprimé, aucune vapeur de plomb n’est certes produite (il n’y a pas de mise à feu), mais les plombs contiennent souvent du plomb. Les munitions d’ordonnance de pistolet et les munitions pour petit calibre de 22 lr. sont considérées comme particulièrement riches en substances nocives. En attendant, des munitions Nontox (sans polluants) et Sintox (faible teneur en polluant) sont disponibles. Cependant, toutes les munitions ne fonctionnent pas aussi bien dans toutes les armes.

 

Littérature

swissolympic-member.png