Federazione sportiva svizzera di tiro

Fribourg est redevenu le maître

Le podium des groupes de l'élite avec, de gauche à droite, ceux de Cottens I (2e), Fribourg (1er) et Cottens II (3e)

Le podium des groupes de l'élite avec, de gauche à droite, ceux de Cottens I (2e), Fribourg (1er) et Cottens II (3e)

Champion fribourgeois de groupes à la carabine 50 mètres en 2017 et 2018, Fribourg est redevenu samedi passé à Rosé le maître du canton en la matière en l'absence de son grand rival cantonal et détenteur du titre Alterswil.

Ce dernier n'a pas été le seul à ne pas être présent au stand de Rosé en élite puisque Bulle et Schmitten/Flamatt ont également fait défaut, notamment à cause des risques engendrés par le covid-19. Ainsi, s'ils furent 21 à disputer les tours préliminaires décentralisé, ils ne furent que 9 à se qualifier pour Rosé et 6 à tirer la super-finale. Lors de la phase initiale, Fribourg I avait déjà donné le ton en réalisant le meilleur total en dominant relativement nettement les deux séries. Il n'a pas relâché son emprise lors de l'acte final. Au contraire, s'appuyant en la circonstance sur une Annik Marguet des grands jours (104.4 points), il a été le seul à franchir la barre des 500 points. C'est donc en toute logique qu'il a accroché à son palmarès un nouveau titre cantonal.

Derrière lui, la société de Cottens s'est positivement signalée en venant occuper les deux autres rangs sur le podium. Du côté de la relève, le nombre de finalistes était plutôt réduit. Favori, Bulle l'a prouvé lors de la qualification avant de se faire surprendre en super-finale par Planfayon qui a monté les tours jusqu'à le coiffer d'un peu plus d'une unité pour le titre. (Jean Ansermet)

 

Le palmarès

 ELITE. Classement de la finale (6 groupes): 1. Fribourg I 503.9 (couché: Fabien Broillet 101.8, Stéphane Broillet 100.5, Annik Marguet 104.4; à genou: Gilles Dufaux 101.2, Dominique Schweizer 96.0). 2. Cottens I 498.3 (couché: Nicolas Schneider 100.4, Jérémy Chardonnens 102.7, Marcel Zürcher 99.2; à genou: Ludovic Rohrbasser 95.1, Martin Maag 100.9). 3. Cottens II 493.2 (couché: Blaise Rossier 103.1, Olivier Monney 100.2, Samuel Rolle 96.6; à genou: Maxime Volery 97.0, Vincent Pillonel 96.3). 4. Planfayon 491.0 (couché: Armin Ayer 102.6, Hanspeter Egli 100.5, Marcel Dousse 102.6; à genou: Otto Piller 93.6, Wayne Rigert 91.7). 5. Domdidier I 488.6 (couché: Pierre-André Roche 98.1, Julien Neuhaus 101.6, Bertrand Bise 101.3; à genou: Robin Hugeli 90.3, Werner Nathanaël 97.3). 6. Fribourg II 486.6 (couché: Daniel Stainer 98.7, André-Claude Cotting 91.0, Serge Marchand 100.4; à genou: Murile Gross 98.1, Kevin Progen 98.4). Classement après les deux tours préliminaires: 1. Fribourg I 2028.4. 2. Cottens I 2007.1. 3. Fribourg II 1983.9. 4. Cottens II 1957.3. 5. Domdidier I 1952.9. 6. Planfayon 1951.5. 7. Domdidier II 1942.9. 8. Courlevon 1934.9. 9. Bellegarde 1910.4.

 JUNIORS. Classement de la finale (5 groupes) : 1. Planfayon 381.8 (couché: Sophie Bapst 99.7, Angela Saurer 94.8; à genou: Leandro Schuwey 88.8, Andreas Buntschu 98.5). 2. Bulle 380.4 (couché: Adèle Burger 103.1, Valentin Wicky 100.4; à genou: Clément Borcard 86.8, Nathan Dey 90.1). 3. Chavannes-les-Forts 376.0 (couché: Quentin Sauterel 97.3, Ethan Galley 97.1; à genou Valentine Thürler 93.3, Natacha Thürler 88.3). 4. Marly 366.5. 5. Fribourg 365.3. Classement après les deux tours préliminaires: 1. Bulle 1543.7. 2. Chavannes-les-Forts 1518.7. 3. Fribourg 1507.7. 4. Planfayon 1492.0. 5. Marly 1488.1.

swiss_olympic_member.png Swisslos_Logo.png Logo_LoRo.jpg STG_ohne_Claim_RGB.jpg