Fédération sportive suisse de tir

Les Singinois M. Brügger et H. Andrey en évidence

Le podium de la finale fribourgeoise du match olympic au fusil 300 m (armes de sport) avec, de gauche à droite, Thomas Pfister (2e), Markus Brügger (1er) et Roger Siffert (3e).

Le podium de la finale fribourgeoise du match olympic au fusil 300 m (armes de sport) avec, de gauche à droite, Thomas Pfister (2e), Markus Brügger (1er) et Roger Siffert (3e).

Le stand romontois de la Montagne-de-Lussy a été le théâtre des finales du championnat fribourgeois de tir au fusil à 300 mètres. Bien fréquentés, ces deux matches couchés ont fait la part belle aux Singinois puique Markus Brügger (St-Antoine) et Héribert Andrey (St-Ours) se sont imposés respectivement aux armes de sport et d'ordonnance.

Détenteur du titre cantonal du match couché aux armes d'ordonnance, Héribert Andrey de Saint-Ours a gardé la main. Un peu moins performant que lors de l'édition précédente en raison d'une troisième série plus faible que les autres, il a ainsi longtemps douté. Se reprenant bien lors des deux dernières manches, il a donc pu refaire son retard sur le Veveysan Stéphane Cosquer et lui repasser devant grâce au critère départageant les ex-æquo. La lutte pour les médailles ne s'est toutefois pas arrêtée à eux deux. Au bout du bout, le Sarinois François Carballet a, à défaut de revenir sur le duo gagnant, réussi à maintenir un avantage lui permettant de s'offrir le bronze.

 Quant au match olympic tiré aux armes de sport (fusil standard), il a donné lieu à une bataille très intense et longtemps indécise. D'abord cinq concurrents, puis quatre dès que José Pache a essuyé une petite baisse de régime, se sont tenus au coude à coude. Après quatre séries, la victoire semblait même devoir sourire à Roger Siffert. Connaissant alors un couac, il a vu fondre son avance. La décision s'est alors dessinée lors de l'ultime série. Si celle-ci n'a pas permis à Jean-Marc Sciboz de demeurer au niveau des prétendants aux médailles pour un point, elle a replacé Roger Siffert sur le podium. Ex-æquo avec ce dernier mais auteur de plus de mouches, Thomas Pfister s'est paré de l'argent alors que l'or a récompensé la régularité et surtout l'excellent finish du Singinois Markus Brügger. (Jean Ansermet)

 
Les classements

 Armes de sport 300 m (60 coups match olympic) : 1. Markus Brügger (St-Antoine) 582 (98/98/93/99/98/96). 2. Thomas Pfister (Lurtigen) 581 (97/97/99/96/96/96). 3. Roger Siffert (Schmitten) 581 (96/100/98/99/92/96). 4. Jean-Marc Sciboz (Guschelmuth) 580 (95/97/97/97/99/95). 5. José Pache (La Roche) 575 (97/100/94/94/95/95). 6. Annemarie Mangold (Cordast) 574. 7. Bernard Remy (Charmey) 574. 8.Manfred Ackermann (St-Antoine) 573. 9. Lucas Marti (Châtel-St-Densi) 572. 10. Jean-Claude Pache (Pont-la-Ville) 570. (30 classés).

 Armes d’ordonnance 300 m (60 coups match couché) : 1. Héribert Andrey (St-Ours) 554 (93/94/84/94/95/94). 2. Stéphane Cosquer (Attalens) 554 (87/92/94/98/92/91). 3. François Carballey (Arconciel) 552 (89/96/95/89/90/93). 4. Richard Clerc (La Roche) 550 (94/94/89/89/94/90). 5. Jean-Pierre Barras (Belfaux) 548 (90/91/92/90/93/92). 6. Marcel Rohrbasser (Schmitten) 546. 7. Pierre-André Roche (Domdidier) 542. 8. Erich Bertschy (Plasselb) 541. 9. Bertrand Gachoud (Pont) 541. 10. Frédéric Collaud (Vallon) 541. (22 classés).

Galerie

K800_Ansermet 2.JPG