Federazione sportiva svizzera di tiro

Schmitten-Flamatt retrouve le firmament

Les trois groupes médaillés avec devant Schmitten-Flamatt 1er (Ulrich Blatti, Grégory Emmenegger, Laurent Stritt, Dominik Brülhart) et derrière de gauche à droite Montagny-Cousset 3e (Evelyne Joye, Olivier Merçay, Jean-Pierre Codourey, Jean-Luc Bastian) et Bulle 2e (Lucas Jaquet, Jean-Jacques Mornod, Marc Carillo, Samuel Grangier).

Les trois groupes médaillés avec devant Schmitten-Flamatt 1er (Ulrich Blatti, Grégory Emmenegger, Laurent Stritt, Dominik Brülhart) et derrière de gauche à droite Montagny-Cousset 3e (Evelyne Joye, Olivier Merçay, Jean-Pierre Codourey, Jean-Luc Bastian) et Bulle 2e (Lucas Jaquet, Jean-Jacques Mornod, Marc Carillo, Samuel Grangier).

Au stand broyard de Villeneuve, Bulle n'est pas parvenu à faire la passe de trois. Vainqueurs des deux précédentes éditions, les Gruériens ont dû céder le titre à Schmitten-Flamatt qui réalise en la circonstance son retour au tout premier plan du championnat fribourgeois de groupes au pistolet 50 mètres.

La pandémie actuelle a fait que seuls 25 quatuors, une dizaine de moins que normalement, ont entamé la compétition. De ceux-ci, douze ont décroché leur sésame pour tirer la finale du championnat fribourgeois de groupes au pistolet à 50 mètres qui a eu lieu à Villeneuve. Et, pour disputer la grande finale n'en recensant plus que six, il a fallu passer par des qualifications. Une surprise de taille a été relevée. Présent avec seulement trois tireurs (!), Chevrilles-Tinterin a été éliminé alors qu'il figurait parmi les grands favoris. Quant aux outsiders Chiètres et Tavel, ils ont dû baisser pavillon lors des repêchages.

Déjà le plus en vue de la phase préliminaire, Schmitten-Flamatt n'a pas fléchi. Bien emmené par Grégory Emmenegger, lequel s'est révélé tout au long de la journée la meilleure des gâchettes, et se reposant en sus sur un groupe fort homogène, il a fêté un brillant retour au firmament cantonal de la catégorie. Cela lui a donc permis de reprendre le sceptre des mains de Bulle qui n'a toutefois rien à se reprocher.

Derrière ce duo, la lutte pour l'octroi du bronze s'annonçait intéressante. Elle le fut. Mais voilà, sachant faire valoir l'expérience des siens, Montagny-Cousset a réussi à obliger Villeneuve et Treyvaux, deux groupes formés aux trois quarts de jeunes prometteurs, de reporter leurs espoirs de podium à une prochaine fois. (Jean Ansermet)

Classement

Finale (6 groupes) : 1. Schmitten-Flamatt I 379 (Grégory Emmenegger 97, Ulrich Blatti 94, Laurent Stritt 94, Dominik Brülhart 94). 2. Bulle I 367 (Lucas Jaquet 93, Samuel Grangier 92, Marc Carillo 91, Jean-Jacques Mornod 91). 3. Montagny-Cousset 363 (Olivier Merçay 92, Jean-Pierre Codourey 92, Evelyne Joye 90, Jean-Luc Bastian 89). 4. Villeneuve I 358 (Eloi Joye 93, Bertrand Bise 89, Yaël Ischi 88, Sibyl Schüpbach 88). 5. Treeyvaux 357 (Alice Ambrosini 91, Laurianne Ambrosini 91, Sanzio Ambrosini 89, Hubert Yerly 86). 6. Bulle II 344 (Nicole Robert 88, Laurent Beaud 86, Philippe Kaeser 85, Sylvain Scherly 85).

Qualifications. Série 1: 1. Schmitten-Flamatt I 370. 2. Montagny-Cousset I 359. 3. Villeneuve I 353. 4. Bulle II 346. 5. Chiètres 345. 6. Chevrilles-Tinterin 278. (Schmitten-Flamatt et Montagny-Cousset I qualifiés pour la finale). Série 2: 1. Bulle I 363. 2. Treyvaux 355. 3. Schmitten-Flamatt II 350. 4. Villeneuve II 329. 5. Tavel 328. 6. Cordast 315. (Bulle I et Treyvaux qualifiés pour la finale).

Repêchage: 1. Villeneuve I 366. 2. Bulle II 346. 3. Villeneuve II 338. 4. Tavel 333. 5. Chiètres 332. 6. Schmjitten-Flamatt II 321. (Villeneuve I et Bulle II qualifiés pour la finale).

swiss_olympic_member.png Swisslos_Logo.png Logo_LoRo.jpg STG_ohne_Claim_RGB.jpg