Federazione sportiva svizzera di tiro

Les titres pourTavel, Hauteville et Saint-Ours

Le podium de la catégorie A avec devant accroupi le groupes de Tavel (1er), derrière à gauche Cordast-Burg-Guschelmutz (2e) et à droite Treyvaux (3e).

Le podium de la catégorie A avec devant accroupi le groupes de Tavel (1er), derrière à gauche Cordast-Burg-Guschelmutz (2e) et à droite Treyvaux (3e).

Annulées ces deux dernières années en raison de la pandémie, les finales fribouregeoises de groupes au fusil à 300 mètres ont couronné samedi passé au stand romontois de la Montagne de Lussy les quintettes de Tavel (catégorie A), Hauteville (catégorie E) et Saint-Ours (catégorie D).

Avec le tir fédéral en campagne, le championnat de groupes est la plus importante manifestation populaire de tir au fusil à 300 mètres organisée par la SCTF. Si les qualifications au niveau des districts ont recensé 172 quintettes, 110 ont été conviés à la finale cantonale: 28 en catégorie A (fusil standard), 39 en catégorie D (fusil d'assaut 57-3 et mousqueton) et 43 en catégorie E (fusil d'assaut 90 et 57-2). Les 14 meilleurs classés dans les trois catégories au terme d'une nouvelle qualification ont ensuite disputé les grandes finales.

Un Dufaux peut en cacher un autre

Epreuve phare, le concours réservé aux armes de sport n'a pas échappé au favori Tavel malgré l'absence de Gilles Dufaux engagé en Coupe d'Europe à Uppsala où il a remporté la médaille d'or lors de l'épreuve à trois positions avec la carabine standard à 300 mètres. Pour le remplacer, on a fait appel à son illustre papa olympien et multiple champion Pierre-Alain (73 ans). Cela n'a pas changé la donne car Tavel a dominé les qualifications (964 pts) et surtout la grande finale (961 pts). Il a devancé Cordast-Burg-Guschelmuth qui a gagné un rang par rapport à l'édition précédente de 2019 et amélioré son résultat de quatre unités. Quant à la médaille de bronze, elle est revenue à Treyvaux qui a réussi à se surpasser d'un tour à l'autre à l'inverse d'autres dont Porsel qui avait été la bonne surprise de la phase initiale. Avec 951 points, les Treyvaliens ont en sus relégué Charmey au pied du podium pour un seul petit point.

Appartenant au groupe de Saint-Ours (5e), Sven Riedo (23 ans) a confirmé l'information livrée il y a peu par la FST mentionnant sa renonciation à l'équipe suisse à laquelle il appartenait depuis 2017. "Ma décision a été difficile à prendre, mais mûrement réfléchie. Le tir ne peut pas être l'unique but de ma vie et de mes préoccupations. Seul il ne me permet pas de vivre. Or, pour être à la hauteur et développer des ambitions, il faut être à 120% et libéré de tous soucis".

Une première après 30 ans

Trente ans après une 3e place, Hauteville a créé une agréable surprise en se révélant la meilleure société du canton aux armes d'ordonnance. "Aujourd'hui, on a su tirer la chance de notre côté. On a tous été au bon niveau en même temps". S'exprimant au nom de son groupe, François Passaplan savourait cet instant. "Seul groupe de la partie francophone présent dans cette grande finale de la catégorie E après un 10e rang en qualification, on a hissé haut nos couleurs et prouvé qu'une petite société (17 membres) pouvait avoir son mot à dire. On peut par conséquent être fier de ce qu'on a réalisé".

L'exploit est de taille sachant que les Gruériens ont devancé les favoris de Liebistorf-Klein Bösingen. Présents avec trois groupes, les Lacois sont restés un peu sur leur faim puisque c'est leur troisième équipe à dominance féminine et juvénile qui a ravi la médaille d'argent au grand dam des deux autres quintettes plus expérimentés (6e et 7e). Quant à la médaille de bronze, elle a souri à Plasselb.

Concernant la catégorie D, celle des armes d'ordonnance les plus anciennes et toujours prisées par les tireurs d'âge mûr, la victoire a été décrochée par Saint-Ours devant Wallenried et W!unnewil-Flamatt. (Jean Ansermet)

Toutes les informations et plus de photos


Le palmarès

ARMES DE SPORT (catégorie A - armes standard). Finale (14 groupes) : 1. Tavel I 961 (Simon Beyeler 196, Claude-Alain Delley 195, Pierre-Alain Dufaux 191, Manuel Schmid 188, Norbert Sturny 191). 2. Cordast-Burg-Guschelmuth I 956 (Martin Lüthi 185, Thomas Pfister 196, Jean-Marc Sciboz 193, Nicola Krainer 188, Daniel Fürst 194). 3. Treyvaux I 951 (Hubert Sciboz 192, Olivier Curty 193, Kévin Progin 192, Steve Sciboz 187, Louis Waeber 187). 4. Charmey 950 (Bernard Beaud 185, Julien Remy 194, Bernard Remy 186, Laurent Remy 188, Martin Maag 197), 5. Saint-Ours I 946 (Adrian Jungo 194, Pascal Baeriswyl 191, Dario Jungo 187, Hermann Jungo 184, Sven Riedo 190). 6. St-Sylvestre I 945. 7. St-Antoine I 941. 8. Porsel 939. 9. Heitenried I 933. 10 Belfaux I 924. 11. Domdidier I 923. 12. Plasselb I 923. 13. Planfayon-Brünisried I 913. 14. Prez I 917. Eliminés en demi-finale : 14 groupes. (28 groupes classés).

ARMES D’ORDONNANCE (catégorie E - Fass 90, Fass 57-2, mousqueton). Finale (14 groupes): 1. Hauteville I 681 (Bernard Barras 136, François Passaplan 141, Philippe Berchier 139, Dominique Magnin 131, John Magnin 134). 2. Liebistorf III 676 (Liliane Sauteur 135, Dylan Schmutz  133, Sébastien Sauteur 135, Isabelle Schmutz 142, Alina Schmutz 131). 3. Plasselb I 666 (Gilbert Andrey 135, Guido Andrey 137, Heinz Bielmann 134, Linus Julmy 128, Judith Ruffieux 132). 4. Saint-Ours II 663 (Markus Riedo 134, Joël Chambettaz 125, Florian Fahrni 138, Nicolas Jungo 140, Jasmin Riedo 126). 5. Salvenach-Jeuss I 661 (Daniel Benninger 133, Pascal Benninger 130, Nadia Benninger 134, Stefan Etter 137, Konrad Benninger 127). 6. Liebistorf II 660. 7. Liebistorf I 656. 8. Cormondes I 655. 9. Tavel I 652. 10. Saint-Ours I 651. 11. Ulmiz I 650. 12. Planfayon-Brünisried I 648. 13. St-Antoine I 646. 14. St-Antoine IV 630. Eliminés en demi-finale: 29 groupes (43 groupes classés).

ARMES D’ORDONNANCE (catégorie D - Fass 57-3, mousqueton). Finale (14 groupes) : 1. Saint-Ours I 689 (Pascal Chambettaz 139, Héribert Andrey 143, Paul Jenny 131, Franz Jungo 140, Otto Riedo 136). 2. Wallenried I 688 (Fabian Etter 135, Thomas Fasel 133, Daniel Fuhrer 140, Marc Schneuwly 138, Hans Spack 142). 3. Wünnewil-Flamatt I 682 (Daniel Rappo 137, Emil Pfammater 139, Mario Brülhart 133, Marcel Rohrbassr 135, Josef Neuhaus 138). 4. Treyvaux II 673 (Vital Cudré-Mauroux 130, Stéphane Yerly 142, Gilbert Papaux 139, Alfred Sciboz 127, Solange Yerly 135). 5. Villarepos-Chandossel I 666 (Emmanuel Schuwey 131, Pierre-Alain Roulet 127, Sébastien Aebischer 135, Stéphane Nobs 137, Béat Mabboux 136). 6. St-Sylvestre I 665. 7. Wallenried II 663. 8. Treyvaux I 659. 9. Charmey II 657. 10. Alterswil I 653. 11. Alterswil II 651. 12. Salvenach-Jeuss VI 643. 13. Châtonnaye 640. 14. Cormondes I 624. Eliminés en demi-finale: 25 groupes (39 groupes classés).

swiss_olympic_member.png Swisslos_Logo.png Logo_LoRo.jpg STG_ohne_Claim_RGB.jpg