Federazione sportiva svizzera di tiro

Assemblée annuelle de la Société cantonale des tireurs fribourgeois

La situation sanitaire s'étant détendue, la Société cantonale des tireurs fribourgeois (SCTF) s'est remise au travail sous le signe de l'ouverture et de la transparence. C'est ce qu'a annoncé son président Fritz Herren lors de l'assemblée annuelle tenue dans la Glâne, à Promasens.

«Les activités ont pu enfin reprendre, même si on est encore loin de l'avant, soit de 2019». C'est ainsi que Fritz Herren, le président de la SCTF, a introduit son rapport. Et de poursuivre: «Nous devons de nouveau aller de l'avant et étaler des objectifs. Il s'agit de maintenir et de promouvoir l'offre en matière de formation des juniors et de rétablir nos traditions comme le Tir fédéral en campagne mis à mal ces deux dernières années par la pandémie.»

Par conséquent, pour que cet évènement demeure ou plutôt redevienne la plus grande fête de tir, nous avons arrêté pour cette année les dates des 10, 11 et 12 juin et espérons que toutes les fédérations, si ce n'est pas pour cette édition, rétablissent vite l'ancien système (un emplacement par district) afin de mobiliser le plus de monde possible". Mieux, pour ne pas perdre le rythme, l'assemblée a donné son aval aux fédérations de la Glâne et de la Veveyse pour organiser en 2025 en commun le prochain Tir cantonal fribourgeois.

Deux nouveaux membres au comité

Concernant les finances, les comptes bouclent sur un déficit de 43'500 francs, tout comme le budget 2022 qui ont été validés. "Si on peut toujours se reposer sur notre fortune, il y a néanmoins lieu de se questionner et de revoir à futur notre mode de financement" a précisé le trésorier Fabien Thürler.

Quant au comité, il a réussi à s'étoffer en trouvant preneurs pour deux des trois postes vacants. Si un responsable pour la division 300 mètres est toujours recherché, Vincent Hayoz (Prez-Noréaz) et Jérôme Moret (Vuadens) font leur entrée dans le comité.

En outre, les 319 délégués et invités ont applaudi à la remise d'une distinction à Sébastien Oberson (Vuisternens/Rt) pour les services rendus à l'instruction des jeunes tireurs, à la distribution de la médaille de mérite de la FST à Peter Helfer (Liebistorf), Janick Mischler (Liebistorf), Bernard Gachet (Bulle) et Patricia Dupraz-Delabays (Le Bry) pour les longs services rendus à leur société et à la remise de prix aux nombreux groupes et tireurs méritants s'étant distingués sur les scènes cantonale et suisse. Ils ont aussi écouté l'exposé de Philippe Allain, commandant de la police cantonale fribourgeoise, au sujet de la révision de la loi sur les armes et remercié, via leur président, les très nombreuses autorités politiques et sportives présentes pour le soutien apporté aux sociétés de tir de la SCTF par des contributions financières pour faire face à la crise sanitaire versées pour 2020 et à recevoir pour 2021. Enfin, pour la première fois, trois tireurs ont bénéficié d'une 7e maîtrise romande en campagne (58 mentions au tir obligatoire et 58 mentions au tir en campagne) : Otto Jungo (St-Ours), Pierre-André Pilet (Estavayer-Lully), Erwin Müller (St-Ours). (Jean Ansermet)

Galerie photos

swiss_olympic_member.png Swisslos_Logo.png Logo_LoRo.jpg STG_ohne_Claim_RGB.jpg