Fédération sportive suisse de tir

Coup d’envoi de l’aventure des European Games

Das Schweizer Team in Minsk von links (vorne): Petra Lustenberger, Heidi Diethelm Gerber und Nina Christen; hinten: Steve Demierre, Ernst Gerber, Jan Lochbihler, Jochem Stephan, Christoph Dürr, Daniel Burger und Enrico Friedemann.

Das Schweizer Team in Minsk von links (vorne): Petra Lustenberger, Heidi Diethelm Gerber und Nina Christen; hinten: Steve Demierre, Ernst Gerber, Jan Lochbihler, Jochem Stephan, Christoph Dürr, Daniel Burger und Enrico Friedemann.

C’est par une manifestation de lancement à la Maison du sport à Ittigen que Swiss Olympic a donné le coup d’envoi des European Games à Minsk avec une délégation de 125 personnes le mercredi 12 juin. Six tireuses et tireurs font partie des 77 athlètes.

Heidi Diethelm Gerber connait le processus qui se déroule avant les Jeux olympiques et les European Games: Swiss Olympic invite tous les athlètes, les informe de l’organisation, du déroulement, des soins médicaux etc. sur le lieu de la manifestation et distribue les vêtements – depuis les tongues jusqu’aux vêtements fonctionnels – qui seront portés par la délégation suisse lors des Jeux. Mais quelque chose aura également surpris la tireuse au pistolet expérimentée ce mercredi 12 juin à l’issue de la réunion de lancement des European Games à Minsk (du 21 au 30 juin). Tous les athlètes, mais aussi les entraîneurs, le personnel médical et les cadres eurent à peindre des poupées russes. Celles-ci, qui s’intègrent les unes dans les autres, constituent l’un des souvenirs les plus connus de Russie. Chaque membre de la délégation suisse pourra alors également emporter à la maison une de ces poupées russes de Minsk – avec les meilleurs vœux d’un membre de l’équipe. Chacun dut en effet mettre un papier avec un souhait pour un camarade de l’équipe dans une poupée russe peinte de manière unique. A Minsk, les poupées de bois seront distribuées de manière aléatoire aux membres de la délégation. Cette belle action de Swiss Olympic s’inscrit dans la lignée du slogan sous lequel la délégation suisse rejoindra la métropole biélorusse: «We stand for excellence, friendship and respect». Des performances au sommet, oui, mais tout en préservant l’amitié et le respect commun, envers les hôtes et envers tous les autres athlètes des près de 50 pays.

 

Un puzzle de 1000 pièces

Parallèlement aux tireuses Heidi Diethelm Gerber, Nina Christen et Petra Lustenberger et aux tireurs Steve Demierre, Jan Lochbihler et Christoph Dürr, tous les autres membres de l’équipe suisse se sont essayés à l’art. Le sextuor de tireurs est accompagné du trio Daniel Burger, Enrico Friedemann et Ernst Gerber ainsi que du physiothérapeute Jochem Stephan. L’esprit d’équipe a également été entretenu en réalisant un puzzle en commun. Les athlètes durent assembler 1000 pièces au cours de la journée de lancement pour former une image, qui lie le logo des European Games de Minsk aux valeurs de la délégation suisse.

 

Des tongues à la valise

La remise des vêtements a constitué un point fixe au programme. Il y avait au choix deux paires de pantalons d’entraînement, deux paires de pantalons cours, des vestes et des hoodies, et même des chaussettes. Pour le jeune saint-gallois Christoph Dürr, cette remise des vêtements a constitué une première – les European Games étant pour lui la première grande manifestation polysportive. Il essaie d’abord patiemment les chaussures de sport, puis les sneakers et enfin les tongues. «Elles sont pour la remise des prix?», demande-t-il de manière espiègle? A la fin de la procédure, chaque membre de l’équipe reçoit une mallette roulante bien remplie et un sac à dos pour le voyage vers la capitale biélorusse.

 

Ça commence dans une semaine

Pour Petra Lustenberger, la manifestation de lancement a constitué un coup d’envoi réussi de la grande manifestation. «C’est très plaisant de rencontrer les autres athlètes dans un cadre détendu. Le plaisir des Jeux grandit à présent de jour en jour.» Jusqu’à Vendredi, elle et ses collègues s’entraîneront à Macolin et Filzbach, suivis de quelques jours de repos, avant de partir pour Zurich-Kloten mardi soir 19 juin. Le mercredi tôt le matin, le vol décollera pour Vienne où l’équipe prendra une correspondance pour Minsk. Steve Demierre a, lui, plus de stress. Celui-ci doit en effet participer aux Championnats d’Europe de la Police à Suhl (ALL) à l’issue du camp d’entraînement mais avant son envol. Malgré un programme serré, le Fribourgeois reste confiant. La tension monte également chez Daniel Burger, Chef du Sport d’élite et de la Promotion de la Relève. «Aujourd’hui, nous avons reçu des informations importantes pour Minsk», souligne-t-il. «Pour les athlètes, un tel coup d’envoi une semaine avant que les choses ne commencent constitue une bonne chose.» L’équipe suisse est prête, l’esprit d’équipe est là. Pourtant, tous sont conscients d’une chose: les lauriers seront également difficiles à décrocher aux European Games à Minsk. Alors que toute la crème de la crème d’Europe ne participe pas à certaines disciplines, il ne manquera presque personne des meilleurs européens dans les disciplines de tir. (van)

Remarque: dans le prochain magazine des membres «TirSuisse» (qui paraîtra le 19 juin), les tireurs et les tireuses raconteront leurs attentes à Minsk.

 

Galerie

Impressionen vom Kick-off-Tag

Video

Der Film vom Kick-Off-Tag

2019-06-12_EG-Minsk_Kick-off_Video.jpg
swissolympic-member.png